Escalade & Granit


Passionné d’escalade depuis l’enfance, j’adore aussi faire progresser les personnes avec qui je grimpe.
Certainement un « sport » rigoureux mais les journées d’escalade sont généralement plutôt détendus.


FISSURES & GRANIT

Plutôt réservé aux grimpeurs déjà expérimentés et nul besoin d’avoir un gros niveau ! Les itinéraires sont généralement peu équipés.
On remonte ainsi « des lignes de fissures » en plaçant des protections. Le granit de Chamonix au coeur du massif est absolument exceptionnel !

escalade en granit

L’aiguille du Midi, la Pointe Lachenal, le Grand Capucin… Ces itinéraires se parcourent généralement à la journée avec peu d’approche au départ du téléphérique.


GRANDES VOIES DE MONTAGNES

De nombreuses voies de plusieurs longueurs sont équipées dans le massifs des Aiguilles Rouges et alentours; accessibles depuis les remontées mécaniques, les approches ne sont pas glaciaires et se font en petites chaussures.

A 30 minutes de marche d'approche La fin de Babylone au brevent

Depuis le Brévent ou depuis le sommet du télé de l’Index mais aussi sur la paroi de Barberine ou dans le vallon de Berard.
L’escalade y est plutôt paisible et souvent exposés au Sud.


BLOC, FALAISE & MUR

Pour débuter, progresser s’entrainer, apprendre les fameuses « manips », tous les « supports » ont leurs charmes et chaque pratique est primordial pour progresser (ou s’amuser) tant sur les plans techniques, tactiques, énergétiques et psychologiques.

escalade en granit fissure

Quelques exemples de sorties escalade  blocs – falaises  montagne.

Tarif 2021 : à partir de 390 € par jour – 1/2 journée 260 €    

BIG WALL

Grimper un grand mur est une expérience exceptionnelle et pas forcément réserver à l’élite; l’élaboration du projet, le voyage, la préparation pour passer quelques jours dans une grande face… Juste pour grimper et n’avoir que ça a faire… Grimper !


COACHING

Afin de franchir certains caps. Suivant votre niveau et vos désirs, on analysera défauts, lacunes et les facteurs limitants de votre progression; voici quelques exemples :

  • Niveau 4 : Les fondamentaux : pose de pieds, transfert de poids, position de base…Et surtout s’enrichir du plus large possible répertoire gestuel. Le mieux serait de « travailler » sur les différents supports (bloc, mur, falaise).
  • Niveau 5 : Valorisation des appuis et des prises de mains, gestion du stress, lecture, positions plus élaborées. On décide ensemble des objectifs souhaités : escalade en tête, autonomie en montagne, performance…
  • Niveau 6 : On commencera à parler d’entraînement, des différents aspects à travailler. Puis on affinera le programme suivant les objectifs. Plan d’entraînement sur l’année suivant vos contraintes.
  • Niveau 7 : Là je ne peux plus rien pour vous à part vous recommander un pote !

Escalade à Supercrack Buttress, à Indian Creek

Comme premiers conseils pour progresser, penser à grimper sur blocs, falaise et mur; n’excluez aucun support ! Ne passez pas vos journées sur des passages trop durs. Forcer-vous à grimper en tête même dans un  niveau très faible. Tentez les voies à vue. Ne systématisez pas vos journées et surtout forcez-vous à désescalader plutôt que s’asseoir dans le baudrier.

Romain Luksenberg, guide de haute montagne - été/hiver, Chamonix Mont Blanc France
ME CONTACTRE:
+ 33 6 80 91 55 45

romain@romainguide.com