23 Juin 2009 : Van & Corse

Enfin… J’ai récupéré mon véhicule chez Volkswagen; alors imaginez mon enthousiasme, un peu comme un gosse avec son nouveau jouet !

Corsica...
Corsica...

Certain appelle ça un camion, un fourgon, bus, utilitaire, Combi, camping car, un petit RV (Américain), un van (nettement plus flatteur)… Moi, je préfère l’appellation fuck truck, c’est plus cool !

Alors c’est parti, direction la corse pour grimper avec Stéphane et Marie dans le Restonica près de Corte.
Avant une escale plutôt technique à Bourg St Maurice direction Val Cenis rendre visite à mon pote Charles, Valence voir mon vieux cousin Pétard, Raphi à Mens, Pépin s’il n’est pas débordé…

Sinon les bonnes nouvelles, de l’Oisans sont sur www.refugedupromontoire.com, à Paris, c’est la belle Rama Yade qui prend les sports !

Bon début d’été à tous et retour le 6 Juillet !

20 réponses sur « 23 Juin 2009 : Van & Corse »

  1. Webmestre,
    ne faites pas trop le petit malin car il me semble que vous avez eu pas mal de problemes pour obtenir votre fuck truck (j’aurais plutot dit fuck mobile, mais c’est vous qui voyez). Vraiment, les boches ne sont plus ce qu’ils etaient… Et les francais qui bossent pour eux non plus…. C’est plus la meme efficacite qu’a une certaine epoque.
    En tout cas, j’espere que les corses ne vont vous le plastiquer, ce serait dommage.
    Sinon, Val Cenis c’est ou? C’est dans le sud? C’est une region viticole? Il y a un interet particulier a se rendre la bas? Les indigenes y sont agreables? J’espere que vous vous fendrez d’un article pour nous raconter votre sejour.
    En esperant qu’il declenchera les passions parce que pour l’instant, sur ce blog, c’est un peu Waterloo morne plaine…

  2. Moi, je pense que( Pilatus) pour le moment c’est pas mal,vu l’équipement actuel…………..
    Et aprés avoir été un peu plus équiper question habitat je verrais
    bien (fuck truck 380) avec un aileron bleu,blanc,rouge……………
    Voilà pour le ww c’est fait.
    Par compte Mr faux guide ,
    Val cenis c’est à gauche après le Fayet,surtout prend pas l’autoroute sinon tu va te retrouver à Genève.
    L’interet de venir visiter cette petite région ma fois bien paisible
    c’est que!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    heeeuuu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    comment dire!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Bon bà là c’est plutôt a Maro nous dire l’interet de cette region.
    sinon ouai c’est un peu flate les comments vous étes ou les guy’s…………
    dieudonnnnnnnnnnnnnnnnn

    1. Mets toi a la page… Ici c’est l’Ironman demain ! Une sorte d’ultra trail maritime ou de mt blanc en partant des Houches… Bref un truc de con…
      Sinon moi j’suis sur la beach en attendant ma pirogue…!

  3. ANDER,
    je crois que cela fait un petit moment que vous faites une faute de frappe quand vous tapez votre pseudonyme. Tout le monde a compris que votre vrai pseudo etait ANDRE, donc pour le confort de tout le monde, on va tous vous appeler Dede. Mais comme il y a d’autres Dedes (Dede Dulac entre autres, mais les Dedes sont tres nombreux, tout le monde en connait au moins un) on va personnaliser votre pseudo et vous laisser le choix entre Dedoche et Dedouille. C’est vous qui voyez.
    Sinon, j’ai suivi votre conseil pour aller a Val Cenis, mais une fois passe les Egrats, j’ai ete pris de vertiges et de tremblements. Il faudra que je prenne des medicaments pour mon prochain essai.

  4. faux guide,

    ander c’est vraiment mon pseudo j’aurais bien aimer Andre mais bon, si cela vous fait plaisir j’aime bien dedoche …………….
    Sinon pour val cenis laisse tomber pour venir ici faut vraiment avoir le level,donc si ton maxi c’est les egrats c’est déjà pas mal d’avoir essayer .
    j’ai bien un autre plans pour ta prochaine tenttative mais ca tourne un peu plus que la white road…………..
    en plus la fameuse road en question passe par le village des guides de la vallee dons jolie toracssss……………..
    lui il peut te guider au moins jusqu’a Megève aprés je suis pas sur qui connaisse bien la route tu veras il est trés sympa.et si t’aime la moto tu risque d’avoir un nouvelle amis…

    Sinon Maro tu veut un peut de carrotaine pour parfaire ton bronzage,gaffff aux baracoudas quand tu de baigne……………
    la bise

  5. Faux guide, vos fréquentations m’inquiètent, outre qu’elles abaissent le niveau intellectuel de ce blog (je ne vous redresse pas la liste des difficultés que nous avons eues à obtenir le partenariat de l’Académie Française et du Gros Robert – pas celui de la place de l’Eglise avec sa petite médaille rouge et son sourire mercantile). Je peine en effet à décoder les propos de Dedoche Le Polyglote. Son phrasé est certes plus exotique que celui de notre collègue Frède mais je ne suis pas certain que dans le fond, il soit plus truculent (d’ailleurs ne serait-elle pas cachée derrière cette usurpation de pseudo…?). Cela étant, eu égard au manque d’intelligibilité de son expression écrite, je lui laisse le bénéfice du doute. Auquel cas, s’il veut nous narrer une histoire drôle, qu’il n’hésite pas mais je lui saurais gré de bien vouloir consulter le correcteur orthographique avant de poster son message.
    Quant au dérapage, cher ami, au temps pour moi, ça m’arrive parfois quand ça glisse.

  6. DEDOCHE,
    ne me sous estimez pas. Les contrées sauvages et inexplorées, je m’y connais.
    Quand je suis arrivé dans la haute vallée de l’Arve, j’avais prévu mon coup: j’avais dans mes bagages de l' »eau de feu » et des verroteries pour faire commerce avec les indigènes et ainsi calmer leur hostilité. Aujourd’hui, si vous vous promenez dans les rues de Chamonix, vous pouvez constater que maintenant, les verroteries, c’est eux qui les vendent. Et en toute modestie, c’est un peu grâce à moi. Ils font même leur propre « eau de feu », mais elle est de mauvaise qualité…
    Par contre, ils sont restés plutôt hostiles.
    Donc Dédoche, un petit conseil, si vous employez la même méthode à Val Cenis, forcez un peu sur l’eau de feu avec les indigènes, vos affaires ne s’en porteront que mieux!

  7. Vrai client,
    de quel Robert parle-t-on? De Robert Hue? Avec une médaille rouge et une barbe, je ne vois que celui là. Donc dans ce cas là, c’est plutôt la place du Colonel Fabien, et non la place de l’église.
    Et s’il vous plait, n’écrivez plus F….e. Si il se googlise, il va voir qu’on parle de lui et il va revenir ici. Et là, je ne réponds plus de rien!

  8. je profite que le ouébmestre en titre est occupé à chercher ses préservatifs coincés entre les banquettes de son fuck truc pour demander si Chris est par là, parce que faut que j’aille en ville next week et des suggestions ciné seraient bienvenues. Merci d’avance.

    1. Fred, ça ne fait que 7 fois que vous quittez definitivement ce blog et autant de retours… On dit qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis… Peut être vous n’êtes pas conne…
      Prouvez le !

  9. Où il se confirme que Frède se googlise.
    Où il se confirme qu’en plus de maitriser la langue française, Frède a un humour incomparablement plus décapant que celui de Dedoche (il peut encore se racheter, cela dit). Toutefois, un petit coup d’eau de feu ne ferait peut être pas de mal, surtout si elle va voir un polar inuit sous-titré en allemand dans une salle climatisée.

    1. Ma petite mémère ou petite cliente… Ander maîtrise le français comme vous, vous ridez… Cad comme une merde… Alors respectez vos Maitres car je vous rappelle que vous êtes sur un blog qui tire plus sur le freeride et l’escalade que sur le Littre, Blaid, Beshrell ou autre merde de la sorte…
      Mon cher Ander vient d’ailleurs de sortir « le petit Ander illustre de la langue Francaise » ! Vous feriez bien de vous le procurer histoire que votre phrase soit un peu plus fantaisiste…
      Tout ça se réglera sur les pentes de l’hôtel et ce des le 6 janvier…
      Une dernière chose, nous n’aimons pas les grenoblois sur ce blog !
      Merci

  10. Fredo,
    je sais sais pas exactement ce que vous voulez dire par « en ville », mais si c’est à Chamonix que vous vous rendez, ce haut lieu de la cinéphilie et de la culture qu’est le cinéma local vous proposera, au choix: « Confessions d’une accro du shopping » et « Toutes l’histoire de mes échecs sexuels ». Deux chefs d’oeuvre qui raviront la population locale et touristique.

    Quant à vous Vrai client,
    ne faites pas fuir les rares personnes qui s’aventurent à laisser des comments sur ce blog, surtout pour de vulgaires raisons orthographiques. Vous seriez plus inspirés de brandir votre bescherelle sur camptocamp, il y a fort à faire là bas. Ou sur un skyblog, si vous aimez les causes perdues.
    Et le webmestre à raison, les grenoblois ne sont pas tellement en odeur de sainteté par ici. Leur auto satisfaction et leur horrible accent dauphinois (« en août, je pars en vècaoonces »….) nous irritent.

    1. Ha OUI ! J’ai vu ces deux films… Ce sont réellement des chefs d’oeuvres et de plus accessibles même par les plus abrutis d’entre nous… J’attends tout de même avec impatience le tome 2 : « Toutes l’histoire de mes échecs sentimentaux »…

      Aussi on a un peu de mal avec les Briançonnais, surtout avec leurs 300 jours de soleil par an… Et elle tombe quand la neige…!?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s