28 Février 2009 : St Romain & Heliski

Trop beau   + 4°   Vent nul

Les riders
Les riders

J’étais un peu inquiet au départ de cette journée pour trouver de la poudre car un air de printemps s’est installé… Puis second gros doute quand j’ai vue débarquer les riders qui n’avaient pas l’air d’être des débutants avec leurs grosses lattes et Red Bull dans la main…
Val d’Arpette depuis Trient puis Glacier de Bovaire (rive droite) depuis le Petit Combin; vieille poudre parfois un peu changeante mais très bon dans l’ensemble.
Pas un seul petit virolo… Que de la grosses courbes « bien grasse » et de la bonne humeur.
Merci à toute la bande, à Chamonix Aventure et la prochaine fois ça sera plus raide… Promis !

26 réponses sur « 28 Février 2009 : St Romain & Heliski »

  1. Bcp de plaisir, bcp de sensations, pas mal de poudre malgré nos craintes, au final une journée totalement inécologique et inéconomique mais qu’est ce que c’était bon!
    Pour info on carbure pas tous au Red (suis à ma 4ème année de désintox).
    Sinon salutations au Groupino, ça fait du bien de voir qui a des gens qui ont encore de la motiv et/ou de la tune…
    Bonne crise à tous

    1. Salut Nico,
      C’est vrai ce que tu dis, c’est pas donné le Ventilateur… Mais imagine en peaux ! Moi non plus je carbure pas trop au Red Bull, je préfère le rouge la veille au soir… Ca me réussie pas trop mal !
      Puis c’est pas la crise de la poudre cette hiver et merci encore pour cette journée ! (pas vraiment eu l’impression de bosser).

      P.S. : Si tu parles de Stormrider STÖCKLI… Moi, je trouve que c’est de la merde; après huit jours de ride, ils ont cassés… Et sans parler du SAV !

  2. Yellow Rom,

    Je réitère ce que j’ai dit ds mon précédent comment…cette ptite journée sentait bien des pieds (car on en a bien profité) et était bon esprit (ça a bien chambré). Bref du bonheur…
    Les guidos étaient à la hauteur pour envoyer le paté croute et la courbe bien grasse…donc rien à dire. Maintenant il faudra se refaire un plan plus taqué avec la pente qui va bien.

    Romain est qd même le seul guide qui porte un casque, bois du red bull cul nu, a une coque Dainese en rechange dans son sac Air bag, et 5 arva un pour chacun de ses membres, et bien entendu des protège tibia sous sa combi…ça c’est la culture du loisir…

    POUR OU CONTRE LES GUIDOS AVEC CASQUES ? ? ? ? ? ?

    Sur ce à bientot mon cher Romain et bon gavage à venir

    Séb

    1. Mon cher Seb, le casque c’est comme le walkman ça pertube mon régulateur de vitesse… Je n’aime pas trop les « interfaces » tel que les chaussons pour le surf, les semelles crantées pour le skate… et bien d’autres choses encore… Si tu vois ce que je veux dire… Quand on « maîtrise » le terrain, on peux se découvrir ! Certainement des pensées trop matures pour toi !
      Budget prévisionnel du rider de nos jours : skis, fix, tenue, sac ABS, ARVA, pelle sonde, batons, altimètre, GPS, crampons, piolet, baudrier, corde, lunettes, masques, Avalung, lexique des mots frimes à utiliser, camera, jumelles, écran totale, casque POC et dorsale ! Je crois qu’on est bon ! il ne reste plus qu’une bonne caisse avec bien des chevaux et une CB ou du cash pour le Kérosène ou le forfait !
      On parlait de crise…? J’adore la mode, le « flashi » et les gens « looké » mais les casqués…
      Et puis « POUR OU CONTRE LES REPAS DE FAMILLE » après les journées de ski afin d’être présenté à belle Maman !?

  3. Salut romain

    merci à toi pour la journée ct fantastique !! Par contre je n’ai pas encore lu la page conseil de ton blog…je vais m’y rendre tout de suite pour voir si qu’est ce que tu penses du port du casques :-))

    A bientot dans nos montagnes!

    Aurel

    1. Salut Aurel, la bonne nouvelle du jour c’est qu’il neige (10 ou 15 cm) ce jeudi matin; J’étais à Courmayeur hier c’était très bon et je sais pas si vous connaissez mais vous feriez bien d’aller rayer les pentes Italiennes…
      Plutôt que la page conseil, peut être serait il plus judicieux d’aller voir la page Coaching… Si tu vois ce que je veux dire…
      A bientôt j’espère, et fart bien tes petits Pro Rider !

    1. Cimer chris (sans majuscule), mais tu sais mon papa était juif (le pauvre) et ma maman chrétienne (la malheureuse) alors on fêtait plus Noël que Raanouca et Rachachana… Enfin ça dépendait de ce qui nous arrangeaient aux vues des chutes de neige ! Je ne connais que trois ou quatre phrases d’Hébreux et parfois j’ai bien envie de fêter Laïd el’Kébir (ça m’a l’air cool comme teuf)…
      Alors la St Romain… Malgré tout, je pense que « Ani madrir méoulé » !
      Puis « Razak oubarour » ma fille !

  4. J’ai rencontré un prototype de guide mutant à Courmayeur. Mais comme je ne suis pas délateur, comme faux guide, je ne donnerais pas de nom ni d’initiales.
    Description de la mutation:
    -Skis larges mais pas trop 88 mm équipé de fristshi freeride (1er sacrilége)
    -Bâtons télescopiques vissables à 3 brins (2ème sacrilége)
    -Sac ABS (Là on est carrément dans la profanation…)
    Conclusion: il n’est pas prêt d’être invité aux matinales qui reprendront en avril quand Romain aura quelques dispositions…
    J’en profiterai pour le rééduquer car quand on a skié ensemble, j’ai noté un pourcentage assez élevé de petits virages.
    Shalom quand même aux confréres casqués, adeptes des courts rayons de virage et des sacs airbag.

    1. Je ne peux pas laisser passer ce comment sans une rapide réponse… Des bâtons télescopiques à trois brins ! Autant parler de merde en barre ! Aujourd’hui même un de mes gars s’est pointé avec cette merde alors qu’ont se dirigeaient au Rectiligne… Imagine mon agacement… Il m’a promis en fin de journée qu’il les revendait dès ce soir ! Je doute qu’il trouve preneur parmi mes amis !? Peut être Faux Guide, fan de gadget en tous genres !
      Sinon tu pourrais balancer au moins les initiales ! Je regrette sincèrement de ne pas avoir eu la caméra hier pour le sketch « Fiasco sur les rails du Montenvers » de JPC et nouvellement venue dans notre profession KR ! Du grand, très grand n’importe quoi !
      Pour ce qui est des petits virages… Je ne te permets pas de m’insulter… Puis vas te faire voir à Courch avec tes B4 vert (ski composé essentiellement de mousse et de liège); redoutable par contre pour le Ski Baignade (le SBing) !
      Et t’en penses quoi du nouveau sac Snowpulse (le machin qui ressemble à une fraise autour du coup). C’est plus la paléontologie (déjà évoqué avec le télémaerkde) mais le moyen âge; quelque part y a du progrès…
      Ata medaber ivrit, Yan ?

  5. Ok, je vois. Sympa les copains…
    Profitant lachement du fait que je ne puissse momentanement acceder a internet, deux protagonistes de ce blog m’ont violemment attaque.
    Plutot que de s’en prendre a un humble et modeste professionnel de la montagne parfaitement conscient de son incompetence et de ses limites, vous feriez mieux de vous attaquer a nos nombreux ennemis, que l’on peut reconnaitre a plusieurs details qui ne trompent pas:
    D’abord en ski:
    – confectionner un fagot de batons de ski des clients pour descendre l’arete de l’Aiguille. En pire, il y a ceux qui font un fagot avec les batons ET les skis des clients, et trainent l’ensemble negligemment en hurlant des « Allez! Allez! » tout le long de cette descente deja suffisamment penible comme ca.
    – le port systematique de l’ABS avec la presence ostensible de la poignee, meme quand la taille moyenne des bosses est superieure a 80cm.
    -l’utilisation de skis de type telemarque, mais le sujet n’a que trop ete evoque ici.
    – le port du casque. Pire, le port du casque avec un autocollant UIAGM dessus (Vu aux Grands Montets hier, mais c’etait un rital, donc il est excuse d’office…)
    – le port du bonnet peruvien.
    – le port du « string Cilao », surtout le jaune fluo.
    – le fait de revendiquer un nombre de semaines de raid a ski monstrueux et inverifiable. Et de preference dans des regions reculees aux noms germaniques obscurs et imprononcables.
    – faire la pause dejeuner en pein milieu de la salle a manger, tout simplement parce que ca s’appelle comme la salle a manger, sans se poser de plus de questions que cela.
    – Enfin, et peut etre le pire, la veste avec capuche en firrure, genre poil de cul de yorkshire.

    En escalade:
    – la grimpe en doudoune et/ou en bonnet (avec une exception pour le bonnet de lutin, vous savez, le tres long, noir avec un pompon fluo au bout, mais il ne doit malheureusement plus en rester beaucoup).
    – afficher un niveau, du genre: 4c a vue, 5b+ apres travail.
    – revendiquer l’ascension d’un bloc « a vue ».
    – les cheveux mi longs, boucles, et plus ou moins blonds.
    – Buter dans une fissure assez large et ultra classique et dire que c’est parce qu’on a des trop gros doigts.
    – parler hyper fort en expliquant a qui veux bien l’entendre tous les mouves d’une voie, y compris au refuge du Gouter.
    – porter des grosses bagouses sur des non moins gros doigts.
    Ces listes sont non exhaustives, mais vos suggestions sont les bienvenues.
    Cependant, si vous vous reconnaissez dans une de ces categories, n’hesitez pas a contribuer a ce blog, on vous attend de pied ferme(sauf les telemarqueurs. On s’en fout de vous, on a deja amplement fait le tour de la question).

    1. Enfin de retour mon cher modérateur et quel retour; on peut même parler d’un come back !
      Bravo pour ce magnifique travail de recherche et de synthèse ! Il serait amusant ou plutôt intéressant d’associer des initiales à chaque sujet évoqué dans un temps limité (genre baccalauréat) !
      En lisant ton comment j’ai déjà l’impression d’avoir fini une grosse journée de ski et d’avoir fait un peu de pan pour me dégourdir…
      Sinon le rital casqué avec le sticker… Tu penses bien que je l’ai déjà branché, puis il m’a expliqué qu’il avait eu… encore des conneries… C’est décidé la prochaine fois je le plante au bâton (façon JC duss avec son moniteur et non Anne Lorencin).
      Les trop gros doigts pour enchainer une offwidth… OK mais attention les grimpeurs ET danseurs portent non seulement des bagouses sur 8 doigts, un collier dit de surfer (ou plutôt de Rahan), une montre fashion, un bracelet en poil d’éléphant (genre de grigri africain) et fument des clops roulées devant les « projecteurs » !
      Alors attention Faux Guide la synthèse, certes, mais attention ! Je pense que tu ne serais pas trop content si je résume une de tes rares journées de repos comme : il lave sa caisse, déneige sa terrasse, claque sa tune, gagné la veille, aux Puces Savoyardes ! … Quoique… C’est à peu près ça !
      Sinon Mister Fred nous refait le coup du petit caca… Mignon non !?

  6. L’ABS: je ne suis pas contre l’appareil en soi quand il est porté lors de grosses conditions de neige.
    Ni ne nie sa relative efficacité éxagérée évidemment par les commerciaux des distributeurs: çà n’empeche pas d’être écrabouillé par de la neige lourde, d’être enroulé 4 fois autour d’un arbre et les sauts de barre rocheuse ou glaciaire.
    Pour le reste encore faut il pouvoir tirer la poignée, ce que certains adeptes du fameux sac n’arrivent pas parfois à faire.

    Ce que je comprend moins; c’est la diminution et la déformation du jugement qui améne à prendre plus de risque.
    L’achat de biens sécuritaires qui remplace la reflexion et conduit à penser que la sécurité s »acquiert comme tout bien de consommation.
    Qu’on les porte 3 semaines après la dernière chute de neige.
    Que ceux qui portent toute la panoplie, avalung, protection dorsale; ABS etc ont souvent une inexperience équivalente à l’ampleur de leur déguisement.
    Allez, pax romana….

    1. Tu sais qu’on est d’accord; moi je crois qu’il y a dans le sac ABS un besoin d’appartenance (à un groupe), un peu comme moi quand je porte mon futal découpé dans un bout de moquette de R 16 (histoire d’être jeune); appartenir à un groupe c’est naturel mais le problème avec l’abs c’est la facture, le poids du machin et le manque d’intérêt à Cham due aux nombreux autres risques ! Moi, je pense que j’en aurai un l’année prochaine mais le mini de chez mini juste pour le snowboard (car peu mobile les deux pieds liés) ou le ski hors pistes en station ! Même Ralph, qu’est pas un mauvais me confiait qu’il était impossible de skier tous les jours avec un tel sac !
      Bref faut qu’on parle de l’année prochaine !

  7. Sauf votre respect webmestre, mais je pense que votre explication est un peu foireuse.
    Les blaireaux qui s’affublent avec complaisance d’un ABS sur du carrelage le font juste pour leur ego. Cet outil met bien en evidence le fait qu’ils appartiennent a une classe a part: celle des mecs qui prennent des risques. Des hommes, des vrais, avec des testicules a peine moins grosses que les ballons de leur airbag (apres declenchement bien sur).
    Un peu come les parisiens qui ont un gros 4X4 et qui roulent sur des crottes de chien pour faire style: « J’ai coupe a travers les champs pour shunter les bouchons au retour de mon week end a Dauville ». Toutes proportions gardees, bien sur.
    Vanitas vanitatum!

  8. Sinon, il y a une autre categorie de gens que je deteste, et que je suis sur que vous detestez aussi.
    Ce sont les gens qui prononcent « la neiche ».
    C’est vraiment insupportable….

    1. Ha oui faux guide; je croyais que ça venait de leur charmant ridicule accent…
      Je te trouve un peu sectaire car tu ne dis rien sur les randonneurs qui porte un gobelet à la bretelle de sac à dos afin de boire dans n’importe quel ruisseau où marmottes, chamois et bouquetins font leurs ablutions matinales (pour rester polie), sur la proportion impressionnante (100 %) du port de la boucle d’oreille chez les B.E. escalade (sorte de pigeons bagués en voie de disparition), sur les utilisateurs de sac à dos avec poches sur le coté pour la/les gourdes et écussons des régions visitées, les mecs qui n’arrêtent pas de se secouer la tête pour bien te montrer qu’ils ont les cheveux longs tel Longue Portée… Voilà de vrais sujets intéressants mais très techniques !
      Hé, la nieiche, è tomb ! (13 h 30)

  9. « l’ABS est il encore utile si on se fait tirer dans une crevasse avec 15 mètres de neige au dessus de la tête »

    Oui, mon ami à condition que tu mettes le sac à dos en position ventrale. Pourkoidon? D’une part parce que cela t’aidera à arrêter de regarder tes spatules quand tu skies – il te l’avait bien dit le moniteur quand tu étais petit, non? – et te permettra d’anticiper ton itinéraire, donc, de fait d’éviter la pernicieuse crevasse. En ce cas, j’en conviens l’utilité est indirecte mais ta satisfaction grandement accrue.
    D’autre part, en cas de pépin, il t’évitera de te faire broyer les couilles à la sortie sur la langue de la crevasse et te permettra de participer au don d’organe très déficitaire actuellement.
    Car ce n’est pas parce qu’on n’a pas le cul bordé de nouille qu’on ne peut léguer ses couilles.

    1. Un faux guide, un vrai client, fred qui n’est que virtuel… va falloir suivre et bienvenue à toi ! Nous on aime bien les vrais clients !
      Mais j’ai le regret de t’annoncer que les couilles de Yan ne sont qu’un vieux souvenir qu’il tente d’oublier d’ailleurs… En effet elles (les couilles de Yan) se sont fait broyées il y a 10 jours lors d’un sauvetage en crevasse, non loin de la Bédiere en Vallée Blanche, effectué par le PGHM !
      Alors ne remuons pas trop le couteau dans la plaie, ça doit être chiant de vivre sans !
      Je retiens tout de même l’ABS en position ventrale qui me semble plus que judicieux et l’Avalung dans le cul afin de faciliter l’éjection et le retraitement de nos flatulences sous la neige !?

  10. Eventuellement une plume de paon – quoique pas facile à transporter mais il doit exister des plumes à trois brins – mais un avalung dans le cul, certainement pas malheureux!
    En effet, en situation d’hypothermie les experts recommandent de se réchauffer à l’aide de ses flatulences et non de les disperser dans l’environnement.

  11. je suis un peu deçus que « fiasco sur les rails du montenvers » n est pas suscite plus d interet.
    vous auriez pu creer une nouvelle pratique: le rail skiing ou r.s.
    il faudrait voir avec les marques pour le developpement du matos
    j ai remarque que KR portait une ceinture a clous pour la demo de r.s.

    1. Salut Julien,
      Tu sais le lancement d’un nouveau produit ne se fait pas comme ça juste en claquant des doigts !
      Le nom me plaît bien (Rail Skiing) mais il n’évoque en rien la crémaillère pleine de graisse dont les pratiquants s’étale sur leur tenue ! T’en conviendras j’en suis sur, c’est dommage !
      Peut être que notre ex championne du monde et son collègue (JPC 35) ont une idée !?
      Ceinture à clous… Attention sujet sensible !
      Je tenais à préciser qu’un guide s’est mis une « monstre boite » avec ses télémaerkdes en coupant un des virages de la descente des motets ce même jour ! Etait ce un échauffement pour le « RS créma with grease » ou RS fat créma ou rail skiing fat créma !

  12. salut les chamouniards…

    alors la je vote contre. carrément contre. Mais qu’est-ce que c’est que ce blog tout pécrave où on assassine à tout va !
    Alors que tout guide qui se respecte (et à jour de ses cotisations) se doit d’enchanter nos tribulations virtuelles de son lyrisme montagnard et néanmoins syndical, en voila un qui publie un beau concours de tir au pigeon.
    Dans un écrin d’argent en plus, histoire de bien nous piéger ! Présentation sobre, photos travaillées, langage châtié nous feraient presque croire qu’il s’agit de la vraie page de pub d’une agence spécialisée dans le rêve blanc, fantasme hors de nos portées.

    Ca commence bien d’ailleurs… la poudre à volonté, des kilomètres de pente, des voyages, des aventures qui sont les apanages du professionnel patenté. On en bave d’envie. C’est le but, isn’it ?

    Mais au détour d’un clic, claque. La véritable identité du webmestre se dévoile et c’est toute la formation péniblement délivrée par L’E…A qui s’en trouve attaquée.
    Quid du sacro saint respect inhérent à la secte des adorateurs professionnels de la montagne qui commence a trois mille (alt. haute) ?
    Ca boit de la red bull, ca dénigre les clients (scandaleusement banal), et pire les confrères (scandaleux tout court), ca chie sur le matos quand des services marketing surcalibrés se cassent les couilles nuit et jour pour nous remettre de la crise et nous délivrer de la récession, ça dénigre le Progrès tout en consommant honteusement de la benne, du ventilo et pire, de l’internet…

    Voila grosse modo quelle fut ma réaction lorsque j’ai découvert ces pages que tout bon censeur devrait hadopiser. J’ai switché.

    Mais comme j’aime bien la photo moi aussi malgré le strabisme prononcé de mon autofocul, je suis repassé par ces pages aujourd’hui. Largement influencé par la mescaline que j’ai prise ce matin avant d’aller bosser, au grand dame des parents de mes petits clients, j’ai relu quelques posts et me suis bien marré. Ca m’a rappelé quelques textes que j’ai moi même lachés sur C2C il y quelques temps (la rime en é d’années commence a etre lourde), la contradiction lourde en moins.
    Je profite des ces pages pleines de grâce pour évoquer un sujet qui me tient a coeur : les stockli stormrider.
    Peux tu nous préciser ce qui t’est arrivé avec ces lattes ? (la question vaut aussi pour nicosanssesstorm, ainsi que pour tout autre amateur, bien sur). Merci par avance de tes commentaires éclairés.

    cordialement

    brozz, une be escalade sans boucle d’oreille

    1. Brozz, mon pepere,
      Suis pas sur que tu sais ou t’as mis les pieds… Déjà on est pas sur Camp to camp !
      Je pourrais être méchant en te disant que pour aller en dessous de 1500 m on a pas besoin de ventilo (pourtant vrai) mais nous les pigeons bagués (BE escalade) on les aime bien; moi aussi j’ai un BE !
      Alors si :
      – tu fais castellane la pallud à pieds pour aller grimper
      – castellane Isola en vélo avec tes merdes (stormrider) sur le sac pour aller skier
      – tu utilises deux pots de yaourt relié par une ficelle pour appeler ta mere ou ta femme

      là et seulement là tu pourras nous donner des leçons d’écologie foireuses et hasardeuses, nous ce qu’on aime pas c’est les spits le long des fissures, les moulinettes, les mecs qui travailles les voies des semaines entières 5 niveaux au dessus du leur, les mecs qu’écrivent sur camp to camp, les meufs qui cherchent des plans cul sur ce même site (quoique…), les skis helvetiques et pleins de trucs encore ! Nous sommes prêt à venir te voir afin de t’expliquer deux trois petits trucs… (faux guide est un costaud…)

      Bref merci pour ton comment, c’est cool d’envoyer des conneries comme ça ! (on apprécie)
      Pour les storm, je suppose que tu as cassé les champs… Classique ! la prochaine fois t’acheteras français…
      Pas le temps de t’expliquer suis très préssé et pas de connexion !
      A bientôt sur le cailloux, sur le blog ou dans une baston…

  13. Je m’occupe d’abord du plus urgent:
    Les be font du skis?
    Que signifie « switcher »? Aller au cabinet? Prendre un point de repos?
    Le BE escalade existe encore????? Mais c’est un scandale!!!
    Enfin, le plus important:
    Il y a vraiment des meufs qui cherchent des plans culs sur camptocamp???
    Pour le reste, brozz, ma ptite dame, on s’en occupera un peu plus tard. Pour l’instant, je suis en vacances et j’ai des milliers de trucs a faire, du style, jouer au morpion tout seul ou aller couper du bois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s