19 Février 2009 : Pas de Chèvre

Grand beau   – 13°   De l’air

Des traces et encore des traces
Des traces et encore des traces

Juste pour vous dire que les conditions de neige sont magnifiques depuis la dernière chute de neige de Lundi; tout est bon partout, Le tour, Toule, Brévent, Flégère, Grands Montets… A peu près 50 cm de neige froide très légère tombée sans vent sur un fond souple ! Aujourd’hui encore,  le Pas de Chèvre était poudreux de haut en bas.
On passe à des endroits, qui généralement, ne sont que des champs de pierres ou infestés de varosses!

Je pense que les pentes Sud vont commencer a chauffer malgré le froid… C’est déjà mi-Février…

Sinon j’ai une inflammation (tendinite) au niveau du péroné et c’est difficile de rider qu’à 70%… Mais ça tout le monde s’en fou…!

31 réponses sur « 19 Février 2009 : Pas de Chèvre »

  1. Gros Rognon canon, Pré du Rocher canon: 2 grandes journées de ski avec cette chute de poudre légére.
    Demain, à l’aiguille vers 9 heures pour skier une pente de 800 mètres de déniv encore vierge.
    Sinon que penses tu de l’omission qui consiste à vendre la Vallée Blanche comme un tour de manége (extrait issu de SB)
    « Il n’est pas nécessaire d’avoir un excellent niveau de ski. Il faut pouvoir descendre une piste rouge pour envisager la Vallée Blanche classique.  »
    C’est un peu envoyer les groupes au casse pipe: piste rouge, pas de crevasses, pas de glacier, pas d’altitude, pas de neige poudreuse ou croutée.
    Y a quand même une petite différence entre la rouge des Planards et la vallée blanche: un monde même.
    Business is business…

    1. T’exagère un peu voir même beaucoup; il n’a jamais parlé de manège et quand on parle de piste rouge comprend que c’est un « niveau technique » la seule référence qu’un skieur de piste (vacancier, touriste…) peut affirmer; toutes les personnes souhaitant descendre la Vallée Blanche ne sont pas forcément passionnées de glisse, freeride, de neige…. Ils glissent juste du Samedi 10 h au Samedi d’après 10 h et ce trois fois par an pour les plus veinards. Voilà donc «  »piste rouge moi je suis d’accord !
      Puis peut on reprocher à un bureau de « vendre » une VB…? Dans ces cas là on ferme tout et on ne skie plus qu’avec des experts… Bof non !
      Sinon la Yan’s line est un mur de bosses ou même Grospiron se ferait peur…

  2. Bien sur que j’éxagére (j’ai d’ailleurs pris l’exemple qu’il ne fallait pas) et que l’essence et le plaisir du guide c’est de partager la montagne et le ski avec tous et la satisfaction n’est pas moindre avec des moins experts, c’est même souvent le contraire…
    Je rappelle seulement et ce n’est pas le cas de SB (comprendre ski baignade.com dans la mer de glace) que l’on devrait indiquer plus souvent la présence; de glacier, de dangers, de potentielles difficultés etc….
    Après on s’étonne parfois d’avoir des partenaires peu préparés physiquement et mentalement.
    Nous avons un devoir de moyens mis à disposition aux groupes pour les descentes mais aussi d’informations quant à la rélle nature des courses envisagées.
    Rassures-toi, je guide des Vallées Blanches avec des skieurs pistes rouges que j’ai bien informés et j’y prends beaucoup de plaisir.

    1. Yes Yan, pas con du tout ton idée de SB (ski baignade); mais j’ai deux trois suggestions : déjà rendre le nom plus vendeur donc le « SBing » me parait pas mal comme canyoning (qui ne veut rien dire au passage), déjà vu dans un bureau de guides « Rappeling » (pour descente en rappel) ! Donc on fera du Sbing, ainsi Petzl pourra sortir son Sbingo (une sorte de longe flottante) et son Sbingolo (pour les enfants).
      Et faut être clair, le Sbing ne se pratique qu’a SKI si vous voyez ce que je veux dire et ne parlons pas des sujets sensibles…
      Cette activité ne sera encadré que par des personnes qui n’ont jamais réussi à être guide comme par exemple notre cher modérateur ou par les très mauvais en demandant une dérogation, toujours dans la préfecture de leur lieu de naissance.
      Tu te charges de faire l’affiche pour l’AIGMB !

  3. Enfin ce blog devient vaguement intéressant, puisque je suis directement et nommément mis en cause dans ce commentaire. Peut être que dans quelques mois, enfin, on arrivera à s’insulter. J’espère…
    Je me dois donc de rectifier ces affirmations calomnieuses et mensongères. J’ai réussi à être guide, ce qui, je vous le concède, est scandaleux. Je suis même titulaire d’une carte professionnelle non falsifiée, qui prend la poussière au fond d’un tiroir, et que je ne prend jamais avec moi, bien sûr.
    J’aurais largement préféré être inclu dans la catégorie des « très mauvais », plus proche de la réalité me concernant. Mes honoraires sont d’ailleurs proportionnels à mes compétences, l’AIGMB ne s’y est pas trompée, étant donné les rémunérations qu’elle me propose. Cette clairvoyance l’honore, contrairement aux autres bureaux chamoniards (à part l’UCPA, qui me paie aussi à ma juste valeur), ou à mes très rares clients « privés » (oui, oui, j’en ai…) auxquels j’extorque des sommes incroyables pour compenser le manque à gagner.
    Pour revenir à des choses plus intéressantes, l’idée du SBing est excellente, mais je déconseille l’usage des skis Movement (notamment les « flêmes ») pour ce nouveau sport de l’extrême. Etant donné leur comportement sur la neige, je n’ose les imaginer sur (ou dans) l’eau….

    1. Je souhaite m’excuser auprès de FG (notre modérateur), il m’a contacté directement pour me prouver qu’il était vraiment guide (j’ai vu sa carte et même filé du taf); Le problème de FG c’est : qu’il n’a pas une grande gueule, qu’il ne se prend pas pour un dieux, qu’il ne frime pas, qu’il à des habits discrets (tout aussi efficaces mais pas frime), qu’il parle et écrit le Français plus que correctement, qu’il est cultivé et aussi il est capable de parler d’autres choses que de cotations… Bref tout le contraire d’un pur guide !
      L’ayant vue skier lors d’une matinale, il lui sera donc impossible d’encadrer le SBing car ce n’est pas un manche sur ses Flämes !
      Je l’ai tout de même senti très envieux ce matin, à la benne devant ma magnifique ceinture à clous !

  4. A propos du Pas de Chèvre (si je peux me permettre…), quand on arrive tout en bas après la forêt, pour retourner au parking des grands-montets, y’a un bus, c’est ça? il est facile à trouver l’arrêt de bus? merci.

    ça va être crowded aux grands demain, j’ai bien fait de réserver ma benne dès ce matin, y’a quasi-plus de places avant 13h là…

  5. Ou la la! Je n’aime pas du tout la tournure que prend ce blog!! On s’éloigne à mon grand regret des attaques personnelles, de la délation (quoique…) et de la calomnie.
    En tant que modérateur auto proclamé mais inopérant, « Je vous demande de vous arrêter!!! » (Edouard B)
    P.S: il y a du vrai pour la ceinture à clous. Elle m’a rappelé les bracelets que certains mecs de mon collège portaient au poignet, pour signifier leur côté rebelle. Le port de ces bracelets dit « de force » assurait à ceux à leur possesseur une popularité sans limite dans la classe, surtout auprès de filles les plus convoitées. D’où mon regard envieux….

    1. Moi aussi je penses que ça se passera bien pour frède et le bus… Par contre elle parle de forêt dans le Pas de Chèvre et la je ne suis pas sur queuhhhh… Peut être a t elle poussé très vite !
      Sinon devine que Bubu il a omis de parler du bus, une fois il s’est retrouvé à l’Aiguille avec skis, clients et tout le barda mais sans ses pompes de skis !
      Bon sinon avec tout le respect que j’ai pour FB alias Bubu, il aurait pu s’abstenir de parler de Courmayeur.
      Les topos de skis c’est un truc que Yan adore !

  6. le bus, ils ont omis d’en parler dans le « Burnier-Potard », mais comme j’ai compté une bonne heure entre l’arrivée de ma benne et mon départ de la terrasse des grands (et d’y monter au moins une fois avant), avec un peu de bol je croiserai des gens informés qui pourront me renseigner…

  7. Romain… la forêt c’est le truc en vert sur la carte, entre les mottets et l’arrêt de bus…

    j’avais qu’un joker aujourd’hui et je l’avais joué avant, donc j’ai bien galéré pour le bus, mal renseignée (par un guide notamment… je donnerai pas de nom, suis pas protégée par l’anonymat comme faux-guide…), j’ai cru que j’allais passer la nuit Cham après en avoir fait 12 fois le tour…

  8. Je crois que tu n’as toujours pas très bien compris le principe de ce blog, mon cher ami…
    Je le répète une dernière fois: la délation, la calomnie et l’insulte en sont les mamelles principales. Et tout ça sous couvert d’anonymat.
    S’informer, raconter sa vie et émettre des opinions, intéressantes ou pas, nous intéresse peu.
    Un peu d’auto dérision et d’humour au second degré seraient aussi les bienvenues.
    Donc, on attend tu nous lâches le nom du guide (c’était peut être moi d’ailleurs), son appartenance ou pas à un bureau (type Compagnie des guides de Chamonix ou d’Héry sur Ugine), et enfin, le plus important, que tu nous décrives sa tenue vestimentaire et éventuellement sa coupe de cheveux.
    Merci bien.
    Géographiquement parlant, la forêt que tu évoques ne peut pas être sérieusement incluse dans la descente dite du Pas de Chèvre, puisque elle est située en aval des rochers mottets.
    Est-ce qu’on dit, après un excellent run à l’envers du plan: « Je ne vais pas prendre le Montenvers, mais, comme cet hiver est bien enneigé, je vais rejoindre Chamonix par le bas du Pas de Chèvre. »?
    Non.
    Je me permets d’insister sur ce point, car la confusion est déjà très grande dans ce blog sur la fin de cette descente. Sortie à droite, à gauche, tout droit? Bus, pas bus? Et le dit bus contourne-t-il ou pas Chamonix dans le sens inverse des aiguilles d’une montre? Pas la peine d’en rajouter en contrariant le webmestre sur ce point capital.

    1. Il est grand temps que je passe mon second recyclage cher modérateur car j’ai appris deux choses tout de même :
      – Donc, ce qui est vert sur la carte c’est de la forêt… On aurait pu me prévenir avant !
      – Les forêts portent donc le nom de l’itinéraire effectué; par exemple si tu skis le Couloir des Cosmiques et que tu descends sur le tunnel sous la Para c’est la forêt des cosmiques mais si viens du Glacier Rond c’est la forêt du Glacier Rond… Je savais pas, ça doit être un truc nouveau ou juste utilisé par les chauffeurs de bus !
      Sinon j’ai aperçu une skieuse avec une veste orange trop grande s’élancer dans le Pas de Chèvre non loin d’un guide de chez E.2, portant une barbe, venant de Bretagne et qui comptabilise environ 300 journées guide par an; il n’est pas de Héry sur Ugine (capitale mondiale de l’enmerdement maximum)… Serait ce lui le fautif !?
      Et bienvenue à Chris ! Je souhaiterai que vous lui fassiez un accueil des plus chaleureux !

  9. waouh !! ceinture à clous .. dis moi Romain, tu te lestes pour aller plus vite avec ta tendinite (dont tout le monde se fout visiblement) ? ou tu nous la joues « fashon » à skier veste ouverte pour qu’on l’admire ?

    Quant à ta phrase, Yan « la satisfaction n’est pas moindre avec des moins experts, c’est même souvent le contraire… » . heureusement que tu as mis « même souvent » car tu peux te retrouver avec un groupe qui ne décroche pas un mot du départ à l’arrivée (l’émotion sans doute)
    fais gaffe au copyright .. certains pourraient l’utiliser sur leur site pour vendre une VB niveau piste rouge.

    1. Bienvenue à toi cher Chris !
      Tu prends des risques dès ton premier comment ! Tant mieux l’insolence a toujours payé sur ce blog mais fais gaffe quand même à Faux-Guide (le modérateur) qui sera te remettre à ta place lors d’un dérapage !
      Sinon je n’ai pas l’habitude de skier veste ouverte et je n’ai pas besoin d’artifice pour aller vite ! Tu comprendras aussi que si j’étais total fashion je porterais mon baggy très bas sur le cul, ainsi tout le monde verrait ma ceinture et c’est pas le cas…
      Juste un truc pour faire kifer les petites meufs de chez Roxy ou Nikita !
      Yan a l’air cool comme ça mais il peut être redoutable surtout vis a vis des Snowboarders !

  10. Donc tu skies en baggy (bien serré autour de ta taille d’athlète ?) et tu t’exhibes chez Roxy ou Nikita … Total respect !! ça doit être bon pour ta promo 😉
    C’est clair que je ne pourrai t’accompagner avec ma veste trop grande (et maintenant bien délavée). Ca risquerai de te porter préjudice.

    Merci pour tes conseils. Je veillerai d’une part, à éviter la censure de l’HONORABLE Faux Guide – que je salue humblement – et d’autre part, à répondre aux remises en place de façon cordiale et sans dérapage (quoi que ..).

    Enfin, comme j’ai affaire à des Professionnels … après la demande d’itinéraire de frede, voici une nouvelle énigme : existe-t-il une « norme » (ou règle) sur l’implantation des piquets et panneaux installés de part et d’autres de la piste ?
    Même si vous êtes tous passionnés de hors piste, vous devriez me trouver la réponse … !? et me la donner ? hmmm

    Bonne recherche à +
    bulletin météo à Paris (mais tout l’monde s’en fout) : maussade – ciel gris – vent nul

    1. Ma pauvre Chris, tu lance là un sujet complètement inintéressant, autant demander pourquoi on plante les radis tout les 5 cms et les Geraniums tout les 10 cms… Tu ferais bien d’écouter la chronique jardin sur Inter le Samedi et Dimanche matin ! (alors avant de te faire remonter les bretelles…).
      C’est vrai que tu as une veste orange mais tu n’étais pas sur les escaliers des Grands à 12 h 45 ce samedi ! (donc on parlait pas de toi !)
      Roxy et Nikita sont des marques de Femmes !
      Dernière chose, Faux Guide n’est que modérateur; celui qui censure c’est moi ! Mais si ça continue il pourra censurer !
      Bon sinon bien vue la météo de Paname; il parait même que ça collait de la mort à Bleau Samedi !

  11. non, sa veste n’était pas noire (donc c’était pas faux-guide), ni orange (Evo2), et moi j’avais enlevé la mienne bien avant l’arrêt de bus (où il m’a « renseignée »).

    par contre c’est vrai que jusque vers 2900m y’avait un groupe avec un guide Evo2 (barbu je sais pas…) derrière moi, mais on a pas pris le même itinéraire… Pis si tu fantasmes sur tous les guides que j’ai croisés hier, t’as pas fini… Y’en a même un qui m’a déconcentrée en me demandant si ma clope était bonne… celle que j’ai fumée vers 2100 entre le torrent du Nant blanc et celui de Bayer, en regardant les Drus (comme j’ai pas trouvé de crevasse, j’ai mis le mégot dans la poche à crampons, puis dans un cendrier du bar en face de l’arrêt de bus).

    pour ce qui est de l’humour et du second degré, désolée, c’est comme les bus de Cham, j’y comprends rien. Donc pour que faux-guide n’ait pas l’impression que ses tentatives de modération sont vaines, je ne raconterai plus ma vie sur ce blog, ni n’exprimerai la moindre opinion aussi (im)pertinente soit elle, c’est promis.

  12. Cà y est un bar, un cendrier à côté de l’arrêt de bus: je visualise enfin où Frede est arrivée.
    J’avais rêvé que Fred était descendue par les passages secrets des Tines et voulait prendre le bus à côté de l’hotel de l’Arveyron.
    Je suis déçu.
    Je vais quand même repréciser que tous les bus allant dans toutes les directions de la vallée passent à l’arrêt du Montenvers, ce que certains guides ignorent encore après 30 ans d’exercice (de bourrinage?).
    Pour la descente aux Tines, c’est un secret de druide qui ne se divulguent qu’aux matinales (étaient présents à cette matinale Romain, moi même et un aspirant guide suisse qui a été recalé pour manque de dérision, son niveau technique n’ayant pas pallié à son manque d’humour)
    Sinon toute exception a sa règle.
    La règle c’est que le télémark c’est inefficace.
    L’exception c’est Maxime Belleville qui telémarke super avec un gros charisme.
    Mais il skie, monoskie, surfe(je crois) avec la même aisance.
    On pourrait même peut-être l’inviter aux matinales.

    1. Tu penses bien que Max il va bien ! Il vient du saut à ski ! Alors imagine après avoir grandi du haut d’un tremplin… Le free ride… c’est un peu de la pissette !
      Moi aussi le cendar ça m’a fait tilt ! Je voie tout à fait l’endroit; ça m’arrive même de faire un long détour pour écraser ma clop dans ce cendar !
      C’est vrai qu’il y a des vrais bourrins comme marcher le long de la route Blanche pour revenir à l’Aiguille !
      D’ailleurs l’autre jour j’ai chopé un bus direct Montenvers – Grands Montets.
      Sinon la sortie des druides, c’est fou car tellement évident… Mais chut
      Attention Yan tu vas te faire brancher telemerd ne prend pas de « e » à la fin !

  13. Chris, relis bien mes commentaires.
    Evites toute cordialité dans tes réponses et dérapes autant que tu peux. Nous t’y incitons vivement. On n’est pas sur un skyblog ici.

  14. oué y’a des bus directs Montenvers – Grands Montets, mais d’abord le guide (celui du bus donc, pas celui de la clope, ils avaient la même veste mais pas le même pantalon) m’a embrouillée à me dire de prendre le bus qui arrivait puis de changer à Cham Sud (parce que là c’était à l’ombre alors que Cham Sud était au soleil, que lui c’est ce qu’il faisait…). Je voulais pas aller à Cham sud et je comprenais pas pourquoi y’avait pas un autre arrêt de l’autre côté de la rue, dans le bon sens pour aller à Argentière (et au soleil)… Quand le bus « Cham Sud » est arrivé, le chauffeur m’a dit que le guide m’avait dit n’importe quoi, que lui il passait par les Planards et que le bus pour les grands-montets risquait de le doubler pendant ce temps-là, donc d’attendre le bus pour les grands-montets qui passait là aussi et qui allait pas tarder. Effectivement 20 minutes plus tard (au moins), il est arrivé, puis il a fait un grand tour de Cham (j’ai découvert des endroits que je connaissais pas), et en arrivant place du Mont-Blanc, le chauffeur a dit « terminus, moi j’arrète là ». Il m’a dit qu’un autre bus « grand-montets » allait passer, mais il m’a pas dit que c’était celui qui était juste devant, et le temps que je comprenne, celui-ci fermait ses portes, et ne les a pas ré-ouvertes pour moi. Donc j’ai attendu facile 40-45 minutes (2 clopes et j’avais roulé la 3ème…) place du Mont-Blanc (où il fait froid), que le prochain bus « grands-montets » arrive enfin… Pourquoi personne ne m’a dit que y’avait un arrêt place du Mont-Blanc? Je préférais marcher 100m plutôt que d’attendre, puis faire le tour de Cham dans le sens des aiguilles d’une montre, puis encore attendre dans le froid…

    sinon le moniteur avec qui j’avais pris un petit cours de telemark (sans accents) y’a 3 ans, il venait du saut aussi mais il s’appelle pas Max… (on s’en fout?)

    Chris, j’ai pas compris ta question…

    1. Je souhaite que Fred ne prenne jamais le bus à Bombay, Katmandu, Teheran, Santo Domingo, Bali, Marakech, Tamanrasset etc… Je pense sinon que ça pourrai faire un chouette roman !!!!!!!!!
      Et Yan il t’en reste combien de Joker au jour d’aujourd’hui ? Tu racontes !

  15. mais c’est dingue…me dite pas que c’est les matinal qui vous rend comme ça sinon je passe au monoride version hold scool pour mardi gras.
    pis tiens c’est demain mardi gras

    1. Olah Fonfon… c’est vrai que les matinales m’ont un peu pertubé dans le bon sens, d’ailleurs ça va commencé a être tendu pour s’y rendre. Le monoride : c’est une crème pour bonne femme comme antiride, un ustensile de cuisine ou peut être une sorte de table a langer des année nonante…?

  16. Après avoir pété un pont de neige en traçant la VB vers la Bédiére, je me suis trouvé une dizaine de mètres plus bas à méditer 30 minutes accroché à la broche en attendant l’hélico sur 2 ou 3 détails techniques.

    -L’intéret de porter sur soi la broche et le reste du kit plus utile sur le baudrier que dans le fond de sac pris parfois par les habitudes
    -L’éfficacité des crampons alu en glace dure même si dans ce cas précis celà n’aurait rien changé.(même avec 2 piolets et des monopointes je n’aurais pas été plus avancé.)
    -Le ridicule quand on est fond du trou avec la corde.

    On peut longtemps peser la nécessité de s’encorder parfois sans trouver le bon compromis. La chute prouve que celà l’aurait mérité. Mais c’est toujours après qu’on sait.
    Celà fait partie de la part non maitrisable sur glacier.
    Aussi les habitudes encore, le fait qu’on croit connaître, dans un coin perdu du Dammastock en situations similaires, nous aurions peut-être été encordés.

    Heureusement le ridicule ne tue pas et n’a même pas bléssé aujourd’hui, même pas mal ,à part au cerveau, secoué quand même un peu.
    Il faut quand même un zeste de chance même si il ne faut pas compter dessus.

  17. Heureusement, ça se termine bien ton histoire Yan
    Prends soin de toi maintenant. J’espère que les vrais guides (ou pas) garderont en tête tes méditations souterraines.
    Au fait …. de quelle couleur elle était la veste du pilote de l’hélico ?

    Pour vos pb de bus, j’vois qu’un truc : faire appel à des experts de la capitale pour mettre au point un système multimodal « remontée méca / piste / ligne de bus »

  18. Maxime Belleville, il a pas un velours marron par hasard? (en photo il ressemble à celui croisé mercredi dernier mais je me rappelle plus s’il avait des blacks crows…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s