Joker : moins 1

Vous vous doutez bien que si je fais le guide, ce n’est pas pour travailler tous les jours…
Je skie et grimpe donc souvent pour moi (en « amat » comme disent certains…) et j’aurai même du mal à concevoir ce métier sans une pratique personnel d’amateur passionné !

Pas si drôle...
Pas si drôle...

Les responsabilités, l’obligation de moyens voir de « résultat » sont diminués, les erreurs  d’appréciations ont moins de conséquences.

Alors on skie vite sans ressentir le besoin de se retourner, on gratte un plus le terrain afin de trouver un itinéraire « magique » ou de la neige vierge, on descend jusqu’au bout d’une combe au risque de rentrer en stop, de marcher durant une heure, de poser un rappel… Et ce dans les meilleurs des cas !
Cette pratique « de découverte » m’amuse beaucoup et cela nous permet de connaître deux, trois trucs sympas à proposer ultérieurement.

Faut juste être un peu prudent car dans un jeu de 52 cartes il n’y a que deux jokers… Moi, je crois que j’ai deux jeux…

18 réponses sur « Joker : moins 1 »

  1. Une approche roma(i)nesque toute en douceur, à mots voilés, toute en parabole comme le skieur que tu es: sens de la ligne, utilisation du terrain, légéreté sur les outils…
    J’arrête, tu vas plus te sentir…
    Hé oui, une journée placée sous le signe de la plaque à vent, heureusement qu’on est resté modeste dans nos choix car çà partait de tous les côtés aujourd’hui les plaques à vent.
    Mais j’ai un avis divergent sur les jokers, les compteurs sont remis tous les jours à zéro.
    Mais il n’y a que 2 jokers pour 54 cartes donc çà ne fonctionne pas tous les jours surtout avec 100 jours de glisse par an multipliés par 30 ans, çà fait 3000 jours.
    Il y a de quoi s’étonner d’être encore là, même si on fait tout pour, la statistique ne nous aide pas vraiment.

    1. C’est tellement vrai tout ce que tu dis Yan, surtout au début !
      Les jokers ne font pas partis du jeu; c a d qu’un jeu comporte 52 cartes plus deux jokers, vois tu ! Mais je suis heureux d’apprendre que les compteurs sont mis à zéro tous les jours ! j’offrirai donc mon second jeu à… sais pas ? JPC pour ces pentes raides !?
      Puis mon joker je l’ai pas grillé dans les plaques de ce matin mais juste dans un pas de 6b, les XXL aux pieds sur du rocher pourri enneigé avec un peu de gaz en dessous… Mais totale maîtrise !

  2. Si j en crois un post de ce -fabuleux, forcément fabuleux- blog, y en a qui vont au pas de chèvre avec des résinés roses. Alors de là à aller faire du bloc en XXL, y a qu’un pas (de 6b ?)

    Le -fabuleux, forcement fabuleux- webmaster de ce -fabuleux, forcément fabuleux (pour ceux qui suivent !)- site conduit avec, se rase avec, couche avec … ses XXL. Alors le 6b, en XXL, en doudoune, avec les bas de contentions pour les avant-bras, c est les doigts dans le …… NOSE… bien sûr !!!!

    « tout en parabole » dit yan, mais rien en parabolique !!

    1. Attention Pascal, tu mélange tout et tu sais qu’on peut être censuré pour moins que ça… alors :
      – Il aurait dû avoir ses Résiné Rose… J’ai bien l’impression que tu devais faire parti du clan craignios des Mariacher…
      – Le 6b que j’ai réalisé n’était en rien un 6b bloc mais un 6b falaise, voir même conti; Alors révise l’échelle de cotation de Welsenbach.
      – La voie du Nose ne se trouve pas à Courmayeur mais sur El-Cap au Yosémite.
      Puis aussi c’est pas parce que t’es en tof dans le minable topo Anglais du Saussois dans un 6c de 13m50 que t’as réalisé 8764 fois que tu peux te permettre de critiquer faux-guide dans ces magnifiques réalisations au Chapeau.
      Fais attention, nous travaillons au 1000 ème alors sois plus précis dans tes propos et nous ne pouvons, vue la hauteur des débats, accepter l’imprécision ! Je suis sûr que tu comprendras.
      Sinon qu’est ce qu’on s’est mis dans weiss dans le second run…

  3. Mon cher Pascal,
    sans vouloir t’offenser, relis bien mon post. Je n’ai pas fait le Pas de Chèvre en résinés roses, mais j’aurais dû. Ils m’auraient, une fois n’est pas coutume, tirés d’un bien mauvais pas, surtout quand on connais les micro reglettes fuyantes des dalles du Chapeau.
    Merci pour ton attention.

  4. 104 jokers par jour je ne sais pas si ça va te suffire Romain. Pour être précis, joker est un mot anglais qui veut dire « farceur ». Avec le nombre de jokes que tu as dans ton sac, je veux bien croire que tu tournes à 104 par heure. Désormais les compteurs sont remis à zéro toutes les heures.

    1. Ah Jean Norbert… ça faisait longtemps… T’as compris qu’il fallait être précis, nous ne supportons pas l’inexactitude… Mais si « joker » veut dire farceur, que veut dire « jeu de cartes » ?
      A ce week end !? may be

  5. En insistant bien et en cherchant, j’ai réussi à faire partir une plaque aux Houches.
    Je n’ai pris aucun risque, juste des petits essais dans des petites contrepentes sans envergure et sans conséquence.
    On est peut-être pas loin de l’abri anti-atomique pour qq jours.
    A moins de skier bien planqué dans les bois à Megéve aux Houches ou à Courmayeur.
    Toute la vallée de Cham, exceptées les Houches était fermée aujourd’hui, Courmayeur quasi fermé à part les petites remontées.
    Surtout à cause du vent d’ailleurs.

    1. Non à Megeve chez un milliardaire… Un seul de ses toilette c’est l’équivalent de ton et mon appartement réunis… La piscine de Cham à coté de la sienne… Juste un bon bocal à poissons rouges gagné à la fête foraine ! Ha si, un truc comparable à Cham, c’est la DZ de ce Monsieur, à peine plus riche que nous…

    1. Tu m’étonne que j’ai envoyé du gros… Quand je pense à tous ces météorologues et prévisionistes qui nous avaient prévu un hiver sans neige (juste en Decembre)… Alors je reste poli, peut être que cette année, au moins, ils ne nous feront pas le coup de la nappe fréatique à sec…
      Sinon le ski, il parait que c’est pas dégueu… Puis j’ai les épaules en vrac, mais c’est bon !

  6. C’est vrai pour les météorologues, l’hiver sans neige? Tu peux nous ressortir les prévisions.
    Cà me parait tellement stupide une prévision à 3 ou 6 mois que je ne regarde même pas.
    Sinon, je vais te préparer un comment sur le surarmement en matière d’avalanche: ABS, avalung etc et le comportement parfois débile de ceux qui s’habillent en zorro avec toute cette panoplie.
    Vas-y que je coupe la pente et que je skie sous la corniche.
    Le matériel çà doit rassurer les inconscients qui se sentent ainsi plus intelligents.
    Je ne parle pas même pas de nos chers amis qui skient avec un ABS quand il n’a pas neigé depuis 3 semaines et qu’on tourne sur le carrelage.
    On doit pouvoir alimenter pendant quelque temps les comments avec çà.

  7. Moi, l’ABS, je suis à fond pour, même si je pense que le concept peut être encore amélioré. Je refléchis en ce moment à un système de petites hélices qui permettraient au rider audacieux de littéralement s’envoler au dessus de la coulée, l’ensemble fonctionnant grâce à un petit moteur écologique au colza.
    Deux petits regrets ceci dit.
    Mon système n’aura pas le charme d’un sac ABS qui s’ouvre de manière intempestive dans une cabine de Bochard bondée de nordiques casqué et abrutis.
    Il n’aura pas non plus l’esthétique testiculaire d’un ABS usagé.
    Mais on y gagnera en sécurité, même sur le carrelage.

    1. Alors là attention, tu sais que bon nombre de nos collègues sont des fans de l’ABS; il me donne toujours la même explication : comme quoi « maintenant ils sont père de famille »; alors c’est vrai moi, Romain LUKSENBERG vue que j’ai pas de gamins je peux crever étouffé sous 4 m de neige et tout le monde en aura rien à foutre… Quel bande d’abrutis…
      Le sujet mérite un article et ne peut être traité en seulement quelques lignes ! Je te soumet le titre : « ABS, Avalung, Casque, Dorsale & C°
      Je crains aussi les 840 comments

  8. Cher Webmestre,
    je suis entièrement d’accord avec vous.
    Rien que les péroraisons de nos chers collègues pourraient déjà susciter à elles seules d’innombrables commentaires voire un blog.
    Personnalités de tous bords qui nous lisent et ayant cotoyés de près ou de loin les professionnels de ce « métier-passion », j’en profite pour vous lancer un appel: Faites-vous plaisir, osez, écrivez!! Toutes les conneries sont bonnes à écrire, surtout quand il s’agit de dire du mal de nos collègues, en les nommant clairement bien sûr! Ceci étant dit tous les autres types de conneries sont les bienvenues aussi, ça va de soit!!
    Il serait d’ailleurs grand temps que notre cher webmestre commence enfin à songer sérieusement à la création d’un vrai forum en bonne et due forme, avec moi comme modérateur par exemple (je vous rassure tout de suite, insultes calomnies et délations seraient non seulement autorisées mais même encouragées). A bon entendeur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s